ARCHIPELISATION

Extraits de Hommage à Jean Christophe Victor

Glissant : « l’archipélisation du Monde »

Aujourd’hui, nous vivons le Tout-Monde selon la belle expression d’Edouard Glissant (1993, 2007). Sa Poétique l’autorise à chausser des bottes de sept lieues et plus, en histoire et en géographie. Cherchant à comprendre l’évolutive diversité humaine, il est impressionné par les effets miraculeux ou monstrueux de la puissance. Il les réfère au phénomène continental et parle d’une « pensée continentale » qui finit par se produire « système ». Il découvre à côté, oublié le phénomène contraire, celui des archipels. Ces ensembles d’îles favorisent d’autres manières de ressentir et de penser dans une infinie diversité. C’est la « pensée archipélique ». Le destin des humains devrait aujourd’hui pouvoir mieux se jouer en pensant en même temps les unités continentales et la diversité archipélique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-color: #383838;background-size: contain;background-position: top center;background-attachment: initial;background-repeat: initial;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 250px;}