Du rejet des différences culturelles nationales à l’invention interculturelle

Sources :  J. Demorgon : L’histoire interculturelle des sociétés1ère éd. (1998) – L’histoire interculturelle des sociétés. Une information monde – 2e édition revue et augmentée d’une postface : Une information monde : 3e partie. L’Europe et l’informationnel mondial – Chapitre XVIII.  Du rejet des différences culturelles nationales à l’invention interculturelle pages 283 à 310.

https://www.economica.fr/livre-l-histoire-interculturelle-des-societes-demorgon-jacques,fr,4,9782717844191.cfm

Auf Deutsch – Traduction inédite – OFAJ-DFJW: Hella BEISTER – : « Von der Leugnung der Unterschiede zwischen nationalen Kulturen zur schöpferischen Gestaltung des Interkulturelle », S. 301-323» In Demorgon J.: Interkulturelle Geschichte der Gesellschaften, Kapitel XVIII.

Voir aussi : J. Demorgon, L’homme antagoniste, Paris, Economica, 2016 : 3e Partie. Mythes, langues-cultures, sports, p.105-152 : X. Antagonismes et mythologies. XI. Langues-cultures : synchronie, diachronie – XII. Redécouvrir l’adaptation antagoniste – XIII. Interprétation et pédagogie des langues-cultures.

Tr. roumaine : Omul Antagonist. Traducere din limba franceză de Victor Untilă. Bucuresti: Ed. F. Romania de Mâine, 2017. 

 Jacques Demorgon

 Du rejet des différences culturelles nationales à l’invention interculturelle

I./ Le rejet des différences culturelles nationales

  • 1./ « La différence est partout »
  • 2./ « Seul compte ce que l’on produit ensemble »
  • 3./ Au-delà des différences nationales, la rationalité est universelle et donc partagée par tous
  • 4./ Les difficultés peuvent toujours être surmontées par la volonté de clarté et par la franchise
  • 5./ La réduction du culturel national au linguistique fonctionnel
  • 6./ L’intérêt de l’entreprise, ses spécificités entraînent un esprit commun, une culture commune, qui permettent d’échapper aux divisions culturelles nationales
  • 7./ Le recours aux experts nationaux

II./ Déconstruire les visions caricaturales des cultures nationales

  • 1./ La caricature des cultures nationales
  • 2./ Savoir distinguer les conduites culturelles et les stratégies sectorielles
  • 3./ Conduite culturelle nationale et contre-exemple
  • 4./ Un tournant fondamental de toute information interculturelle
  • 5./ Savoir, découvrir dans l’expérience la présence des antagonismes situationnels

III./ L’invention interculturelle

  • 1./ Antagonismes situationnels et réponses culturelles nationales : l’embrayage délaissé d’une complémentarité 
  • 2./ Antagonismes situationnels, conflictuels : destructeurs ou constructeurs
  • 3. Les trois dimensions de l’intérité : humaine, culturelle, médiatrice inventive
  • 4./ Axes adaptatifs, oscillations, médiations interculturelles
  • 5./ De l’écologie de la nature à « l’écologie de l’esprit »
  • 6./ L’écologie interculturelle

Notes bibliographiques

  • 1./ J. Piaget, Logique et connaissance scientifique. Paris : Gallimard, Pléiade, 1967.
  • 2./ G. Devereux, Ethnopsychanalyse complémentariste, Paris, Flammarion, 1972.
  • 3./ J.J. Wunenburger, La raison contradictoire. Sciences et philosophie modernes : la pensée du complexe, Sciences et symboles. A. Michel, 1990.
  • 4./ E. Bernard-Weil, Précis de systémique ago-antagoniste. Introduction aux stratégies bilatérales. L’interdisciplinaire, Limonest, 1988.
  • 5./ D.R.Dufour, Le Bégaiement des Maîtres, Bourin, 1988 ; Les mystères de la trinité, Gallimard, 1990.
div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-color: #383838;background-size: contain;background-position: top center;background-attachment: initial;background-repeat: initial;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 250px;}